Symptômes

Les divers symptômes sont assez nombreux. La survenue de l'un ou plusieurs d'entre eux doit alerter le patient rapidement et celui-ci doit être amené à consulter rapidement son médecin-traitant ou son chirurgien-dentiste si le(s) symptôme(s) dure plus d'une semaine. Cela peut permettre de détecter précocement le cancer, ce qui reste la meilleure garantie d'un traitement non-mutilant et efficace.

- Plaie dans la bouche qui ne guérit pas (une gêne ou une douleur d’un côté de la bouche)
- Mal de gorge persistant
- Enrouement ou changement de voix persistant
- Lésion blanchâtre et/ou rougeatres persistantes dans la bouche sans cause précisément définie
- Gêne persistante lors de la déglutition 
- Ganglion qui grossit dans le cou
- Saignement dans la bouche 
- Douleur à l'oreille

Dans le cas ou le médecin-traitant l'estime utile, il peut adresser à la personne à un spécialiste O.R.L, où selon les cas à un stomatologiste, à un chirurgien maxillo-facial.

Détection précoce

La détection précoce des cancers ORL est un des axes prioritaires du plan ministériel de prévention bucco-dentaire de 2005. En outre, l'INCA (Institut National du Cancer) est chargé de sa mise en oeuvre et a défini un programme sur 4 ans. Cette détection est facile, rapide et efficace.